idées Bio
samedi 16 octobre 2021

Réduire son empreinte écologique : comment le faire ?

Les êtres humains ont besoin de nourriture, de logement et de chaleur pour survivre. Les ressources naturelles de notre planète contribuent à satisfaire ces besoins.

Selon le réseau mondial de l’empreinte écologique, nous consommons actuellement plus de ressources chaque année que ce que notre planète peut générer dans le même laps de temps. D’après leurs estimations, il faut 18 mois au globe pour renouveler ce que nous utilisons en un an. En 2017, le jour du dépassement de la Terre était le 2 août, ce qui signifie qu’à cette date, les humains ont pris plus à la nature que ce que notre planète pourrait reconstituer en un an.

Il est donc primordial de réduire son empreinte écologique, mais comment faire ?

Qu’est-ce que l’empreinte écologique ?

Du coté de la demande, l’empreinte écologique quantifie les besoins d’un individu ou d’une population en produits alimentaires végétaux et en fibres, en produits animaux et en poissons, en bois et autres produits forestiers, en espace pour le développement des villes et en forêts pour absorber la pollution atmosphérique due aux combustibles carbonés.

Du côté de l’offre, la bio-capacité fait référence à la zone terrestre et maritime biologiquement productive d’une ville, d’un État ou d’une nation, qui comprend les zones forestières, les pâturages, les terres agricoles, les eaux de pêche et les terrains bâtis.

L’empreinte écologique peut être calculée pour une seule personne, une ville, une région, un pays ou la planète entière.

Comment calculer son empreinte écologique ?

De nombreux groupes environnementaux, comme la Fondation mondiale pour la nature et la Conservation de la Nature, proposent des enquêtes et des calculateurs en ligne pour déterminer la quantité d’énergie consommée par votre maison, votre entreprise ou votre mode de vie.

Cherchez un calculateur en ligne qui pourra calculer votre impact carbone. Il vous demandera des informations sur vos habitudes alimentaires, vos déplacements et votre consommation d’énergie. Soyez aussi sincère et précis que possible.

L’application de la calculatrice peut vous poser d’autres questions sur votre mode de vie, comme la façon dont vous passez votre temps libre. Tous ces éléments sont combinés dans une formule qui devrait vous fournir une estimation de la quantité de ressources que vous consommez sur une base annuelle.

Comment réduire votre empreinte écologique ?

Après avoir pris connaissance de la quantité de votre empreinte écologique, si vous constatez qu’elle est élevée et qu’elle nuit à l’environnement, voici comment vous pourriez la réduire :

Sauvez les espèces en voie de disparition

  • Lorsque vous visitez une zone naturelle, respectez les animaux sauvages en restant sur les sentiers et en ramassant les déchets.
  • Participez à une association de protection de la faune.
  • Rendez votre jardin plus accueillant pour les oiseaux et les insectes.

Utilisez des moyens de transport respectueux de l’environnement

Quand il y a une autre option, ne conduisez pas ! Chaque fois que c’est possible, marchez, faites du vélo ou utilisez les transports publics. Si vous ne possédez pas et n’utilisez pas de voiture, vous pouvez minimiser votre empreinte écologique totale jusqu’à 20%.

Au lieu de prendre un vol court, utilisez le bus ou le train. Les vols contribuent de manière significative à notre empreinte collective, ayant un impact deux à quatre fois plus important que les émissions de CO2 sur le changement climatique en raison du dégagement de vapeur d’eau et d’oxyde nitreux à haute altitude.

Essayez ces techniques pour économiser de l’eau

  • Des douches plus rapides et moins fréquentes permettent d’économiser l’eau et l’énergie nécessaire pour la chauffer.
  • Ne faites fonctionner le lave-vaisselle et le lave-linge que lorsqu’ils sont pleins.
  • Lavez votre voiture moins souvent. Emmenez-la dans une station de lavage professionnelles, ils utilisent souvent moins d’eau par lavage que vous ne le feriez à la maison.
  • Évitez de laver au jet d’eau votre terrasse, vos allées ou votre entrée. Cherchez et réparez régulièrement les fuites.
  • Plantez des plantes tolérant la sécheresse dans votre jardin.

Réduisez votre empreinte carbone en mangeant moins et en achetant moins

Faites vos courses dans l’épicerie de votre quartier. Privilégiez les plats de saison et les produits n’ayant pas parcouru de grandes distances pour arriver jusqu’à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *