Sel rose de l’Himalaya : mettez de l’exotisme dans votre salière

Vous avez sûrement entendu parler du sel noir de Chypre, du sel rouge d’Hawaï ou du sel bleu de Perse. Les sels exotiques séduisent par leur variété de couleurs et de goûts. Mais le sel rose de l’Himalaya est incontestablement le produit le plus populaire de la gamme. En moulin ou en bloc, on le retrouve peu à peu sur toutes les tables. 

L’origine du sel rose de l’Himalaya

Le sel rose de l’Himalaya doit sa popularité à son originalité. En effet, ce sel fossile est extrait de roches salines proches de la célèbre chaîne de montagnes. La mine de sel de Khewra se trouve au Pakistan. Elle contient 600 millions de tonnes de sel rose tenu à distance de toute pollution atmosphérique ou marine. 

Les différentes utilisations du sel rose

Le sel rose de l’Himalaya est un sel brut, non raffiné, non iodé et non pollué. Il s’exploite en cuisine comme en cosmétique.
Sa saveur délicate et sa jolie couleur plaisent sur les tables des restaurants. On l’utilise comme de la fleur de sel pour conserver son goût et son craquant. La taille des cristaux se prête au moulin, même si on trouve également du sel fin de l’Himalaya.
En cosmétique, les cristaux de sel sont rajoutés à des bains de pieds, des gommages ou du dentifrice

sel rose himalaya

Le sel rose de l’Himalaya a-t-il autant de bienfaits qu’on le pense ? 

Le sel rose de l’Himalaya trouve sa place sur la table du quotidien. En effet, il s’achète facilement dans tous les magasins bio, et même en supermarché. On lui attribue de nombreuses vertus dont la véracité reste à démontrer. Démêlons le vrai du faux. 

Le sel rose de l’Himalaya contient 97 % de chlorure de sodium. Les 3 % restants seraient composés de 84 oligo-éléments et minéraux dont le potassium, le calcium, le magnésium, le fer, le zinc ou l’aluminium. Néanmoins, leur quantité infime est quasiment négligeable. Il faudrait absorber des kilos de sel pour que cela ait un impact sur les apports journaliers recommandés. Rappelons que l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) conseille de consommer une cuillère à café de sel par jour au maximum. 

De même, on prête au sel rose de l’Himalaya des effets détoxifiants et on le considère comme un tonique circulatoire. Pour l’instant, aucune étude ne prouve ces propriétés. 

Cependant, le sel rose de l’Himalaya reste un bon produit. C’est un sel naturel non iodé et non raffiné. L’absence de pollution dans la zone de récolte est un excellent avantage. Il est plus riche en minéraux que le sel marin ordinaire et sa couleur attire l’œil ! 

Pour en savoir plus, consultez notre article sur le sel non iodé

sel

Notre sélection de produits à base de sel rose de l’Himalaya

Nous avons sélectionné trois références de sel rose de l’Himalaya pour vous aider à faire votre choix. 

Comptoirs et compagnie – Sel rose de l’Himalaya fin

Prix au kilo : 25 €

L’avis des consommateurs : Ce produit est pratique car le sel fin s’utilise tel quel. Le gros conditionnement permet d’avoir un stock de sel rose en permanence, mais il faut penser à le mettre dans une boîte hermétique. 

Dani – Sel rose de l’Himalaya en moulin

Prix au kilo : 19,90 €

L’avis des consommateurs : Ce moulin a un bon rapport qualité-prix et le goût subtil du sel rose est apprécié. 

Dani – Bloc de sel rose de l’Himalaya pour la cuisine

Prix au kilo : 31 €

L’avis des consommateurs : On utilise ce bloc comme plaque de cuisson ou comme planche de présentation. La nourriture est salée par le bloc, nul besoin d’en rajouter. C’est une expérience insolite et agréable.  

Le sel rose de l’Himalaya est un produit qui fait parler de lui. Sa consommation n’a pas d’effets magiques mais c’est agréable d’en avoir sur la table quand on reçoit des invités. Néanmoins, pensez à privilégier les produits locaux pour un usage quotidien. Le sel de Guérande ou le sel de Camargue vous aident à réduire votre empreinte carbone !

Recevez toutes nos actualités par e-mail

Envie de recevoir les dernières tendances écologiques, actualités et articles d'Idées Bio par email ? Inscrivez-vous et recevez directement nos nouveaux articles tous les jeudis.

Vous pourrez vous désabonner à tout moment et aucun autre usage de votre e-mail ne sera fait.

Nous gardons vos données privées et partageons vos données uniquement avec des tiers qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Barbara
Barbara

J'ai commencé à m'intéresser à l'influence de l'alimentation sur le corps et l'esprit grâce à mon intérêt pour la nourriture, c'est un sujet qui me passionne. Travailler dans un magasin bio m'a permis d'acquérir de nombreuses connaissances sur le sujet, et j'ai continué à apprendre depuis.
La naturopathie, l'aromathérapie et toutes les autres approches alternatives de la santé sont autant de disciplines qui me passionnent. J'aime particulièrement communiquer ma compréhension des huiles essentielles, de la phytothérapie, etc.

Publications: 31

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.