Poudres Ayurvédiques

Comment utiliser les poudres ayurvédiques pour un rituel beauté sain et naturel ?

Les poudres ayurvédiques aux noms si poétiques sont des ingrédients qui font rêver les adeptes de soins bios au naturel. Comment utiliser le Shikakaï ou l’Amla ? Quels sont les bienfaits de ces plantes utilisées par la médecine indienne ?

La médecine ayurvédique et sa philosophie unique

L’ayurvéda est une médecine traditionnelle ancestrale nous venant directement d’Inde. Basée sur la connaissance de soi, elle amène chaque individu à explorer la connexion qui existe entre la peau, le corps et le mental. La médecine ayurvédique intervient dans de nombreux domaines comme l’alimentation, l’exercice ou les soins de la peau et des cheveux. Dans le but d’atteindre un équilibre sain, des méthodes naturelles sont utilisées tels que les soins à base de poudres ayurvédiques.

Les poudres ayurvédiques, qu’est-ce que c’est ?

Les poudres ayurvédiques sont des extraits de plantes et de racines. Elles sont séchées puis réduites en poudre. Ces ingrédients naturels rentrent dans la composition de soins de beauté pour la peau ou pour les cheveux. Chacune a ses propriétés, il est ainsi possible d’adapter les soins selon vos besoins spécifiques.

Ces poudres sont plébiscitées, car elles garantissent des produits 100 % naturels aux propriétés puissantes. Elles présentent également l’avantage non négligeable d’être une solution économique pour fabriquer ses propres produits de beauté à la maison.

Différents types de poudres et leurs bienfaits

Il existe deux principaux types de poudres ayurvédiques :

  • Les poudres lavantes
  • Les poudres soins

Les poudres lavantes ou saponaires contiennent naturellement de la saponine qui est un tensioactif permettant de nettoyer les cheveux et le cuir chevelu. Exemples : la Shikakaï, le Sidr, la Brahmi, la Reetha…

Les poudres soin ne contiennent pas de saponine, ou très peu. Elles sont généralement utilisées en complément des premières pour des bénéfices ciblés. Exemples : l’Amla, la Bhringaraj, le Tulsi…

Cheveux bruns : bienfait des poudres ayurvédiques

Les bienfaits des poudres ayurvédiques sont nombreux et spécifiques à chaque poudre. Le plus important est de choisir la ou les poudres qui correspondent le mieux à vos besoins :

  • Nettoyer les cheveux et le cuir chevelu
  • Embellir et fortifier les cheveux
  • Apporter de la brillance
  • Apporter du volume
  • Réguler les cheveux gras
  • Lutter contre les pellicules
  • Stimuler la pousse
  • Lutter contre la chute des cheveux
  • Repousser l’apparition des cheveux blancs
  • Etc.

Comment utiliser les poudres ayurvédiques ?

Des beaux cheveux grâce aux poudres ayurvédiques

Afin de profiter au maximum des bienfaits des poudres ayurvédiques, il existe plusieurs façons de les utiliser.

En shampoing « pâte » :

En mélangeant des poudres saponaires à des poudres soins, et en rajoutant de l’eau chaude pour faire une pâte, on obtient un shampoing naturel et efficace. Il ne se conserve pas, il doit donc être fabriqué juste avant l’utilisation. Il s’applique sur la chevelure et doit poser 3 à 5 minutes avant d’être rincé.

En shampoing sec :

Le même mélange de poudres peut être utilisé à sec sur la chevelure. Il s’agit ici de le laisser reposer le temps que les poudres absorbent le sébum puis de brosser l’excédent. Ce type de préparation aide à espacer les shampoings, particulièrement pour des cheveux qui ont tendance à regraisser trop vite.

En masque pour les cheveux :

Toujours en choisissant les poudres adaptées à vos besoins et en ajoutant de l’eau, vous pouvez réaliser un masque destiné à poser au moins 30 minutes. Il peut être complété par de l’argile en poudre ou du henné naturel selon vos cheveux.

En masque pour le visage :

Certaines poudres présentent des bienfaits pour la peau. Elles peuvent alors s’utiliser en masque pour le visage, à condition de respecter un temps de pose assez court de 10 à 15 minutes maximum.

Soin de la peau du visage

Quelles précautions devez-vous prendre ?

Lors de l’utilisation de ces poudres aux propriétés puissantes, il est nécessaire de prendre des précautions de base. Elles sont très volatiles et irritantes pour les voies respiratoires, évitez donc de les respirer directement et utilisez-les dans une pièce aérée. Protégez-vous également les yeux. Si vous êtes fragile, il est recommandé d’utiliser un masque et des lunettes de protection. Leur utilisation n’est pas conseillée pour les femmes enceintes et les enfants.

Il est bon à savoir que la plupart des poudres ayurvédiques rendent les cheveux plus foncés. SI vous avez les cheveux clairs et que vous voulez les garder ainsi, renseignez-vous bien avant de choisir la plante adaptée.

Exemples de poudres ayurvédiques

L’Amla

L’Amla est un fruit naturellement riche en vitamine C. Cette dernière confère à la poudre d’Amla un pouvoir régénérant et fortifiant. Elle stimule la pousse des cheveux et aide à lutter contre l’apparition des cheveux blancs. On l’utilise par exemple pour prendre soin des cheveux fins et des problèmes de chute de cheveux.

Utilisée en soin visage, elle illumine la peau et le teint, mais elle lutte également contre le vieillissement de la peau. Son odeur est douce et agréable, sur des notes herbacées.

La Shikakaï

Extrait de l’acacia concinna, la Shikakaï est très utilisée en Inde pour son pouvoir nettoyant. Ingrédient de base pour un shampoing naturel, il lave en douceur les cheveux et le cuir chevelu. Il a également la réputation de stimuler la pousse des cheveux et de les renforcer. Il lutterait aussi efficacement contre l’apparition de pellicules.

La Brahmi

À la fois tonifiante et apaisante, la poudre de Brahmi a de nombreux bienfaits. Elle s’utilise en masque capillaire ou sur le visage.

Elle donne du volume et épaissit les cheveux, et elle favorise leur pousse. Elle aide également à apaiser le cuir chevelu et elle lutte contre les pellicules.

Elle est idéale pour équilibrer les peaux sujettes à imperfections, et elle se révèle aussi très efficace en soin anti-âge.

Idées de recettes de shampoing avec des poudres ayurvédiques

Flacons pour fabrication de shampoing avec des poudres ayurvédiques

Shampooing anti-âge à l’argile :

  • 3 à 5 cuillères à soupe d’argile en poudre
  • 2 à 3 cuillères à soupe de poudre d’Amla

Étapes :

  1. Ajouter de l’eau bouillante jusqu’à obtenir une pâte.
  2. Laisser tiédir.
  3. Appliquer sur la chevelure.
  4. Laisser poser 10 à 30 minutes puis rincer
  5. Terminer par un rinçage au vinaigre de cidre en mélangeant 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre dans 300 ml d’eau.

Shampooing sec :

  • 3 à 5 cuillères à soupe de Shikakaï
  • 2 à 3 cuillères à soupe d’argile verte
  • 1 cuillère à soupe de rhassoul

Étapes :

  1. Mettez quelques pincées de poudre sur le cuir chevelu.
  2. Massez doucement.
  3. Laissez reposer quelques instants
  4. Enlevez l’excédent avec une brosse à cheveux.

Recevez toutes nos actualités par e-mail

Envie de recevoir les dernières tendances écologiques, actualités et articles d'Idées Bio par email ? Inscrivez-vous et recevez directement nos nouveaux articles tous les jeudis.

Vous pourrez vous désabonner à tout moment et aucun autre usage de votre e-mail ne sera fait.

Nous gardons vos données privées et partageons vos données uniquement avec des tiers qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Barbara
Barbara

J'ai commencé à m'intéresser à l'influence de l'alimentation sur le corps et l'esprit grâce à mon intérêt pour la nourriture, c'est un sujet qui me passionne. Travailler dans un magasin bio m'a permis d'acquérir de nombreuses connaissances sur le sujet, et j'ai continué à apprendre depuis.
La naturopathie, l'aromathérapie et toutes les autres approches alternatives de la santé sont autant de disciplines qui me passionnent. J'aime particulièrement communiquer ma compréhension des huiles essentielles, de la phytothérapie, etc.

Publications: 31

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.