idées Bio
jeudi 23 septembre 2021

7 tendances bio et éco-responsable 2021 pour vous aider dans votre transition écologique

En 2021, il est devenu essentiel d’adopter des gestes écologiques au quotidien. Chacun essaie de lutter à sa façon contre le réchauffement climatique et contre la pollution des océans, avec l’espoir commun de promettre à nos enfants un avenir meilleur. Heureusement, de nombreuses entreprises suivent le mouvement, et facilitent la vie de tous ceux qui veulent enclencher un véritable changement. Voici un aperçu des tendances qui ne cessent de se renouveler tant le sujet est actuel et universel.

N° 1 : je valorise mes déchets

Se lancer dans l’aventure du lombricompost

Vos déchets verts se retrouvent toujours à la poubelle et vous ne trouvez pas ça normal ? En effet, nos épluchures de légumes et nos coquilles d’œufs sont souvent jetés avec les déchets ordinaires. Ils sont ensuite enfouis et brûlés tandis qu’ils sont entièrement biodégradables.

Pour y remédier, le compost est la solution écologique numéro un. Un compost classique est adapté pour les jardins, mais si vous avez un petit espace, le lombricomposteur est votre ami ! Le principe : une armée de vers (tout à fait inoffensifs et pas du tout repoussants) dévore vos déchets et les transforme en compost.

Choisir des produits anti-gaspillage

Dans le commerce, on trouve de plus en plus de produits fabriqués à partir d’ingrédients recyclés. Tentez l’expérience du shampoing à base de poudre de coquilles d’huîtres ou de la bière brassée à partir de reste de pain.
Vous pouvez aussi choisir de ré-utiliser vos propres déchets. Par exemple, récupérez les écorces de citron et d’orange pour aromatiser une huile d’olive. Ou transformez votre pain rassis en croûtons ou en pudding.

N° 2 : je limite le plastique

Rentrer dans la grande famille du zéro déchet

Plus qu’une tendance, le zéro déchet est un mode de vie adopté par de nombreux foyers. Beaucoup de nos emballages sont recyclables, mais « le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas ». C’est le principe fondateur du mouvement zéro déchet. L’idée est d’éliminer complètement tout type d’emballage qui ne soit pas réutilisable. Vous allez donc à l’épicerie en vrac avec des sacs en tissu et des bocaux en verre et vous les remplissez de ce que vous voulez. Un gros avantage souvent apprécié, c’est que vous n’achetez que ce dont vous avez besoin, et vous réalisez donc des économies !

Abandonner les bouteilles d’eau pour des gourdes écologiques

Adopter une démarche éco responsable commence souvent par l’achat d’une gourde écologique. Avoir toujours une gourde dans son sac est un geste facile à adopter au quotidien.

L’eau du robinet a parfois mauvaise réputation, mais il faut savoir qu’elle est généralement plus saine que l’eau minérale en bouteille qui contient souvent des particules de microplastique. Vous pouvez toutefois utiliser du charbon ou des perles en céramique pour purifier l’eau de votre gourde. Choisissez de préférence une gourde bio qui ne contiendra aucune substance nocive.

Découvrez notre article pour vous aider à trouver une gourde écologique.

Éliminer complètement la présence de plastique dans la cuisine

Le plastique est généralement recyclable, mais voici une liste non exhaustive de ses défauts :

  • Il n’est pas toujours bien recyclé.
  • Il se retrouve souvent dans l’océan.
  • Il est rarement recyclable à l’infini.
  • Il contient la plupart du temps des substances nocives et dangereuses pour la santé.

Se débarrasser de cette matière controversée est maintenant dans tous les esprits, et ça commence dans votre cuisine : le papier cellophane peut être remplacé par le beewrap ou par des charlottes en tissu, les couverts jetables sont dorénavant en bambou ou même comestibles et les pailles sont désormais en inox et lavables.

N°3 : je choisis ce que je mets dans mon assiette

Réduire la consommation de viande

L’élevage industriel est pointé du doigt de toute part pour sa contribution significative à la pollution de la planète et au changement climatique. Les organismes officiels s’accordent à dire qu’une diminution de la consommation de viande est nécessaire.
Ainsi, nous constatons que les ménages tendent à modifier leur alimentation. Partant du flexitarisme pour certains (consommer de la viande bio seulement certains jours de la semaine) jusqu’au véganisme pour les plus convaincus (ne pas consommer de viande, ni aucun produit animal comme le lait, les œufs ou même le miel).
Ces changements sont accompagnés par un choix de plus en plus varié de produits pour remplacer la viande ou combler le manque de protéines : steaks végétaux aux multiples saveurs, faux-canard, faux-bacon ou faux-mage (fromage végan), mousse au chocolat à base de crème de riz…

Adopter le locavorisme

Acheter des produits bio est très important, pour votre santé, mais aussi pour la préservation de la biodiversité et de la qualité des sols. Mais il existe une autre tendance qui a aussi son importance : privilégier les circuits courts et les producteurs locaux. En effet, en plus de soutenir une économie locale, on participe ainsi à réduire les émissions de gaz à effet de serre.
Adopter une alimentation locavore peut s’appliquer à plusieurs niveaux : commencez par ne choisir que des fruits et légumes provenant de France chez le primeur. Et peut-être que bientôt, vous achèterez tous vos produits directement à la ferme.

Se nourrir à base de produits bio et sains

Choisir une alimentation variée et riche en nutriments permet d’être en meilleure santé et de mieux comprendre son corps. Les rayons des magasins bio sont remplis de produits bons pour la santé, à commencer par les fruits et légumes bien sûr.

Les supers aliments

Intéressez-vous aux supers aliments, comme les baies de goji ou les graines de chia. Riches en vitamines et nutriments, ils ont tous d’excellentes propriétés et sont à intégrer dans l’assiette au quotidien.

Les aliments lactofermentés

Vous pouvez également vous diriger vers les produits issus de la lactofermentation. C’est une technique ancestrale qui permet le développement de bactéries protectrices du microbiote. Choucroute, kimchi, kéfir ou kombucha sont autant de probiotiques qui prennent soin de votre flore intestinale.

N° 4 : je me soigne avec des plantes

Donner sa chance à la phytothérapie

Les compléments alimentaires à base de plantes bio sont à intégrer à un mode de vie sain et à une alimentation équilibrée. Ils ne peuvent pas se substituer à un traitement médicamenteux ordonné par votre médecin, mais ils donnent un coup de pouce dans certaines situations. Le rayon compléments alimentaires de votre épicerie bio vous propose un large choix de plantes aux vertus diverses :

  • La spiruline pour le fer et les protéines, idéale dans le cadre d’un régime végan
  • La vigne rouge pour une meilleure circulation sanguine
  • Le ginseng contre la fatigue physique et mentale
  • etc…

Découvrir les vertus du CBD du chanvre

Le CBD est un complément alimentaire relaxant, dont l’utilisation est de plus en plus répandue en France. Sous forme de capsules, d’huile ou autres, il serait efficace contre l’anxiété et les insomnies, mais aussi contre les douleurs ou les nausées.

Le CBD et son cousin le chanvre sont fréquemment utilisées en cosmétique, et en alimentation. Sous forme de crème, il est calmant pour les peaux irritées, mais on le retrouve également en shampoing.

Les graines de chanvre, quant à elles, sont riches en oméga-3 et en oméga-6. On les croise dans des pâtes à tartiner ou des mélanges pour petit-déjeuner. A l’état brut, on les saupoudre sur un yaourt ou une salade et elles apportent leur agréable goût de noisette.

Si vous souhaitez en savoir plus, vous invitons à consulter nos articles complémentaires pour trouver des fleurs de CBD Made In France.

Les tisanes à base de CBD sont également très en vogue.

vertus cbd

N° 5 : je prends soin de moi au naturel

Transformer ses produits en version solide

Les cosmétiques solides

Les cosmétiques solides connaissent leur heure de gloire. Tout le monde a entendu parler de shampoing solide, mais vous pouvez également retrouver des déodorants, des baumes hydratants, des démaquillants ou des dentifrices sous forme de bloc. Découvrez les avantages à utiliser des cosmétiques solides.

Le savon solide

Le savon reste le plus grand classique, pour le corps, le visage ou les mains. On le préfère saponifié à froid et fabriqué en France pour aller au bout de la démarche écologique. Le savon au lait de chevre ou le savon au lait d’anesse sont reconnus pour leurs propriétés hydratantes. Le lait d’ânesse était le secret de beauté de Cléopâtre et le savon au lait de chevre est au moins aussi incroyable. Il irait jusqu’à protéger la peau du soleil.

Fabriquer ses propres cosmétiques bio

La tendance en cosmétiques est au do it yourself. Il est possible de fabriquer de nombreux produits de beauté sans utiliser de substances nocives pour l’environnement ou pour votre peau.
La liste d’ingrédients est simple :

  • des eaux florales ou hydrolats
  • des huiles végétales
  • des huiles essentielles
  • de l’argile en poudre
  • du gel d’Aloe Vera
  • d’autres extraits de plantes bio et naturels

L’avantage est de pouvoir personnaliser vos cosmétiques à l’infini. Pour votre shampoing solide, vous choisirez l’huile essentielle de Tea tree si vous avez les cheveux gras. Si vous avez de l’acné, utilisez une eau florale de romarin.

Combattre les déchets provenant de l’hygiène menstruelle

Les tampons et les serviettes hygiéniques jetables représentent une masse de déchets supplémentaires. De plus, ils sont soumis à un éventail de traitements chimiques qui les rendent nocifs pour le corps et pour la planète.
Heureusement, le choix de protections hygiéniques éco responsables est maintenant varié :

  • Les culottes menstruelles
  • Les serviettes lavables
  • Les tampons lavables
  • Les cups

Chaque femme peut se faire sa propre idée et choisir la protection qui lui convient le mieux.

N° 6 : je nettoie la maison sans salir la planète

Utiliser des produits d’entretien éco responsables

Au rayon des produits d’entretien, on peut facilement faire le choix de l’écologie. Éloignez-vous des marques pratiquant le greenwashing, et misez sur le vrac, le solide ou le do it yourself.

Le vrac

Les produits d’entretien en vrac sont de plus en plus nombreux (lessive, liquide vaisselle, produit multi-surfaces…). On fonctionne avec le principe du refill, c’est-à-dire qu’il faut acheter une première fois le contenant et revenir avec pour le remplir.

Le solide

Tout comme les cosmétiques, les produits d’entretien apparaissent sous forme de pain de savon. Faites le choix d’un produit vaisselle ou d’un détachant solide et économisez ainsi les emballages.

Le do it yourself

Munissez-vous de bicarbonate de soude, de vinaigre blanc, de savon noir et de quelques huiles essentielles, et vous pourrez fabriquer les produits de base pour nettoyer toute la maison de façon saine.

Remplacer les accessoires de nettoyage par du réutilisable

Bien sûr, les lingettes et les éponges jetables ne sont pas écologiques. Pour les remplacer facilement, il suffit de regarder un peu en arrière et de s’inspirer de la façon de faire de nos ancêtres. On mise donc sur les torchons lavables, les serpillières en tissu et les brosses à vaisselle, qui durent longtemps et ne créent pas de déchets inutiles.
Pour compléter la panoplie, on trouve maintenant de l’essuie-tout réutilisable ou des éponges en tissu qui passent à la machine.

produits entretien responsables

N°7 : j’inclus mes enfants dans ma démarche éco responsable

Choisir des objets écologiques dès le plus jeune âge des enfants

Les jeunes parents savent qu’un petit enfant génère beaucoup de déchets. Entre les couches, les lingettes et les mouchoirs en papier, on jette beaucoup dès l’arrivée de bébé.

Encore une fois, il existe des solutions si on a envie de faire autrement. Les couches lavables sont maintenant monnaie courante. Certaines entreprises proposent même un service de nettoyage et de rotation afin de vous simplifier la vie. Les lingettes et les mouchoirs peuvent être remplacés par leurs équivalents en tissu.

Refuser le jetable pour les goûters des plus grands

Il est normal de tomber dans la facilité quand on prépare le goûter d’un enfant. Biscuits emballés individuellement, gourdes de compote jetables, bouteilles de jus de fruits… On essaie de gagner du temps, mais on produit des déchets qui ont malheureusement beaucoup de chance de se retrouver dans l’océan. Choisissez plutôt d’acheter des biscuits en vrac ou de les faire maison. Les gourdes à compote lavables existent et le jus de fruits peut aller dans la gourde bio de votre enfant.

Tous les aspects de nos vies peuvent être travaillés et réfléchis afin de rentrer dans une démarche écologique. Malgré tout, il est important de progresser à son rythme et de ne pas s’attendre à un changement radical. Il sera plus facile et moins douloureux de progresser étape par étape en découvrant petit à petit toutes les options qui s’offrent à vous dans chaque pièce de la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *